Le recyclage des imprimantes et photocopieurs

Une photocopieuse ou une imprimante sont des outils indispensables dans une entreprise, mais ils représentent un investissement important, pouvant atteindre les 20 000 euros, ce qui est lourd pour une petite structure. Pourquoi ne pas se tourner vers l’occasion ? En plus du gain économique, votre impact écologique sera bien moindre.

Acheter un photocopieur d’occasion pour faire du bien à la planète

L’empreinte carbone d’un photocopieur est très élevée, puisque sa production nécessite près de 2 tonnes de matières premières. Redonner une seconde vie à ces appareils permet donc de réduire de façon significative leur empreinte écologique. C’est un double bénéfice : le prix est bien plus avantageux, sachant qu’un copieur reconditionné vous reviendra à 30% de moins que son équivalent neuf, et vous faites en même temps un geste pour la planète.

Il est bien sûr important d’être certain du bon fonctionnement de l’appareil. Méfiez-vous donc des prix trop bas qui peuvent être synonyme d’arnaque ! Tournez-vous vers un vendeur fiable qui aura bien révisé l’imprimante, changé les pièces défectueuses et qui vous offrira une garantie avantageuse. Il saura aussi vous donner l’historique de la machine et vous informer ainsi de ses risques potentiels. Il vous offrira aussi une garantie de maintenance qui vous permettra d’effectuer si besoin des réparations rapides.

Un autre point positif dans le fait d’acheter d’occasion : tous les modèles sont disponibles, depuis les petites machines de bureau jusqu’aux grands engins multifonctions. Si vous avez besoin de changer votre appareil en urgence, pas d’attente, vous pouvez être livré aussitôt.

Le recyclage des consommables

Les machines ne sont pas les seules à polluer : les consommables d’impression ont en effet un impact écologique important.

Les cartouches laser et à jet d’encre nécessitent une quantité importante de pétrole pour leur fabrication, de l’ordre de 3,5 litres pour une seule cartouche. Elles sont en outre composées de substance très toxiques pour l’environnement si celles-ci sont libérées dans la nature. Quand on sait qu’en France les cartouches représentent pas moins de 60 000 tonnes de déchets, il est primordiale pour notre santé et celle de la planète de recycler les toners de photocopieuses.

Il existe plusieurs façons de le faire : vous pouvez mettre en place un bac de collecte dans votre entreprise, et confier ensuite ces consommables à une déchèterie ou un point relais dans les magasins revendeurs, à des professionnels du réemploi, ou directement auprès des fabricants qui ont souvent leur propre protocole de recyclage. Certaines sociétés s’efforcent également réduire la quantité de plastiquent de carton utilisés dans l’emballage.
Il faut savoir qu’une cartouche usagée peut être réutilisée entre trois et sept fois, donc le recyclage est vraiment utile !

Représentant un réel atout pour l’entreprise, l’occasion est véritablement un choix à prendre en considération. Et quant au recyclage des consommables, avec un milliard de cartouches utilisées chaque année, cela doit être un geste automatique. Rappelez-vous qu’il n’y a pas de planète B !