Sélectionner une page

Banque et économie durable

banque verte
Home 9 Environnement 9 Banque et économie durable

L’économie durable fait partie des voies à privilégier dans la recherche de solutions de sauvegarde de l’environnement. La réussite d’une telle démarche écologique nécessite la contribution de tous, à savoir les consommateurs, les institutions publiques et les entreprises.

Parce qu’elles ne sont pas en marge de la lutte contre le changement climatique aux effets dévastateurs, les banques doivent participer à son développement. Voici comment les établissements bancaires peuvent agir en faveur de la planète via l’économie durable.

Qu’est-ce qu’une économie durable ?

L’économie durable se définit par une gestion saine des activités humaines sans causer de préjudices non seulement à l’homme, mais aussi à l’environnement. Elle mobilise un ensemble de ressources afin de répondre aux besoins du présent sans que ceux des générations futures ne soient compromis.

Pour ce faire, elle tient compte des enjeux environnementaux et sociaux pour l’atteinte de ses objectifs. Elle contribue au renforcement de la compétitivité des entreprises lorsqu’elle est performante. Ce mode de gestion éthique assure une plus grande efficacité de l’usage des ressources naturelles et humaines. De plus, c’est une démarche qui limite de manière significative la dépendance des entreprises aux variations de prix des énergies et des matières importées.

Des banques éthiques engagées pour l’environnement

Les établissements bancaires prennent de plus en plus conscience de leur rôle dans la lutte contre les changements climatiques désastreux pour toute la planète.

C’est dans ce contexte que sont apparues les banques éthiques en tant que véritables acteurs agissant en faveur de l’environnement.

Qu’elles soient connues sous l’appellation de banques en ligne, banques mutualistes ou banques coopératives, elles sont plusieurs à orienter leurs financements vers des projets éthiques.

Elles se distinguent par leur volonté affichée de mener des actions concrètes sur l’économie réelle et non de rechercher systématiquement un profit à travers leurs différents produits financiers. Ayant pour valeur la transparence, elles mobilisent l’épargne de leurs adhérents en vue du financement d’initiatives qui répondent aux enjeux environnementaux et sociaux du moment.

Pour contribuer à cet effort collectif d’une gestion saine et rationnelle des ressources disponibles, les banques éthiques ne manquent pas d’idées. Certaines s’engagent dans la lutte contre la déforestation en lançant des opérations de plantation d’arbres. C’est le cas de FLOA Bank qui a décidé de planter plus de 15 000 arbres dans l’une de ces récentes campagnes en faveur de l’environnement. En la matière, chaque établissement financier éthique propose ses propres solutions en faisant preuve d’innovation.

FLOA Bank : une banque française qui agit pour le climat

FLOA Bank fait partie des banques françaises engagées dans une démarche éthique ou écologique. Spécialiste des facilités de paiement et leader en France sur ce segment, l’établissement mène plusieurs actions en faveur du climat.

Pour preuve, l’enseigne est l’un des premiers acteurs français du crédit qui œuvrent pour le développement d’une économie numérique durable. Elle a ainsi adopté la signature électronique en 2012 qui a contribué à une diminution considérable de l’utilisation du papier.

En plus de sa prise de conscience de l’enjeu climatique, FLOA Bank souhaite atteindre la neutralité carbone. Cette banque a donc chargé Goodplanet de réaliser un audit de son empreinte carbone. Dans le même esprit, elle vient de rejoindre la Priceless Planet Coalition.

Elle entend ainsi jouer un rôle de choix dans le renforcement de l’action collective initiée par Mastercard pour le climat (retrouvez davantage d’informations sur la mastercard gold ici).

En définitive, les banques peuvent contribuer au développement d’une économie durable plus forte. Elles doivent pour cela continuer à mobiliser l’épargne en vue du financement de projets répondant aux enjeux environnementaux et sociaux.

Vous apprécierez aussi

modes de vie des sociétés occidentales

Les impacts des modes de vie des sociétés occidentales sur les sociétés et environnements des autres régions du monde

Dans un monde de plus en plus globalisé, les modes de vie des sociétés occidentales ont un impact considérable sur les sociétés et environnements des autres régions du monde. La mondialisation, la consommation élevée de ressources naturelles et l'accroissement des...
déchets électroniques

Les défis de la gestion des déchets électroniques dans un monde hyper-connecté

Dans un monde de plus en plus connecté où les équipements numériques et les services numériques sont devenus indispensables, la gestion des déchets électroniques est devenue un enjeu majeur pour les collectivités territoriales, les entreprises et les citoyens. Cet...
Quels sont les enjeux éthiques liés aux énergies renouvelables ?

Les enjeux éthiques liés aux énergies renouvelables, en particulier aux énergies éolienne et solaire.

Dans un contexte de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique, les énergies renouvelables apparaissent comme une solution privilégiée pour remplacer les sources d'énergie fossiles. Pourtant, la mise en place et le développement de ces...
conséquences du dérèglement climatique

Les risques et les conséquences du dérèglement climatique pour les populations les plus vulnérables

Le dérèglement climatique est un enjeu majeur pour notre planète et ses habitants. Les populations les plus vulnérables, vivant dans les pays les moins développés et les zones géographiques les plus exposées, sont particulièrement touchées par les conséquences de ce...
Gestion des déchets nucléaires : les enjeux à long terme

Les enjeux liés à la gestion des déchets nucléaires à long terme

La question de la gestion des déchets nucléaires se pose avec une acuité croissante, à mesure que le volume de ces déchets s'accumule et que les préoccupations environnementales prennent de l'importance. Face à ce défi majeur, l'industrie nucléaire et les autorités de...