Qu’est-ce que la transition écologique ?

Le monde est actuellement en proie aux conséquences du changement climatique. Les ressources commencent à manquer. Les catastrophes naturelles se succèdent et s’intensifient dans certaines zones.

Il y a urgence pour des mesures concrètes permettant à protéger l’environnement. C’est là qu’entre en jeu la notion de transition écologique expliquée ci-après.

Transition écologique : définition

Ce concept repose sur la mise en place d’un modèle social et économique capable de répondre aux enjeux écologiques d’aujourd’hui. Dans ce sens, il se concentre sur les solutions qui permettent de réduire la consommation d’énergie. La transition écologique cherche ainsi à améliorer l’efficacité énergétique et à réduire autant que possible les gaspillages. Elle a aussi pour objectif de faire évoluer la mentalité de consommation.

La transition implique un changement profond dans notre mode de vie. Elle invite les humains à repenser sur les façons de travailler, de produire et de vivre ensemble sur un territoire. Il est temps de transformer le système énergétique actuel pour diminuer son impact sur l’environnement. Cette démarche écologique correspond alors à une période d’adaptation de nos sources énergétiques. Il est urgent d’abandonner le système actuel basé sur l’utilisation des énergies fossiles. Respectueux de l’environnement, les énergies renouvelables représentent un nouvel espoir pour la planète.

Concrètement, la transition écologique vante le mérite de ces nouvelles formes d’énergies intarissables. Le solaire, l’éolienne, la biomasse, la géothermie et l’énergie hydraulique sont effectivement favorables pour une transition énergétique réussie. La transition industrielle fait partie également des volets composant cette démarche écologique. Elle vise à favoriser la production des biens durables, autrement dit faciles à réparer ou recyclables. La transition agroalimentaire est un autre volet important permettant de restaurer l’équilibre écologique. Elle priorise une agriculture plus paysanne et biologique.

Comment évoluer vers la transition écologique ?

Du gouvernement à la population, en passant par les chercheurs, agriculteurs et industriels, tous sont impliqués dans cette démarche. Elle opère à tous les niveaux en vue d’apporter une solution globale aux menaces qui pèsent sur la planète.

Pour l’État, il faut donner la priorité à l’innovation et à la recherche pour moins polluer. Des démarches au résultat prometteur ont d’ailleurs été réalisées dans ce sens. Des chercheurs d’IBM ont par exemple mis au point un détecteur biologique naturel, le plancton, en vue de lutter contre la pollution de l’eau. Cette découverte se révèlera importante pour l’humanité. Plus de la moitié de la population mondiale sera en effet confronté à une baisse de la qualité de l’eau d’ici 2025.

Le moment est aussi venu de repenser aux systèmes de production d’énergie actuels. Ils consomment énormément de ressources, notamment de l’eau. De plus, la plupart de nos sources d’énergie constituent une menace pour la qualité de l’air. Pour le cas des centrales à charbon, elles produisent du gaz carbonique et d’autres types de polluants comme les particules fines. Les centrales nucléaires sont aussi à craindre pour les mêmes causes. De plus, elles peuvent être à l’origine de dégâts incommensurables en cas d’accident. Tchernobyl en est un exemple type.

La transition écologique peut s’avérer être un processus parfois long et difficile à mettre en place. Pourtant, elle permet de répondre à nos soucis de préserver l’environnement si chacun y met du sien.