Témoignage : Comment la physiothérapie a soulagé mon transit

Les problèmes de transit et de digestion touchent de nombreuses personnes, hommes ou femmes sont souvent concernés et voient leur quotidien perturbé par des symptômes désagréables. J’ai vécu durant des années avec des problèmes de ballonnements, des aigreurs d’estomac et des flatulences accompagnées de douleurs très désagréables, mais j’ai enfin trouvé la solution pour soulager le transit avec la physiothérapie.

Des problèmes de transits intestinaux depuis des années

Durant de nombreuses années, mes journées ont été rythmées par des troubles digestifs récurrents. Malgré de fréquentes consultations médicales, ils perduraient et me gâchaient la vie. Après que toutes les éventuelles causes aient été écartées, problème thyroïdien par exemple et malgré une alimentation très équilibrée, rien ne changeait et les troubles persistaient au quotidien. Mon ventre gargouillait tellement fort que j’étais gênée quand je me trouvais dans la salle d’attente d’un médecin ou dans un lieu calme.
Après plusieurs cures de jus de fruits et légumes, tous mes efforts et les conseils que je pouvais lire dans les journaux n’ont jamais rien changé à cette situation qui devenait vraiment pénible à supporter.

transit et physiothérapie, la clé de la guérison
Favoriser le transit intestinal avec la phytothérapie.

Des remèdes de grand-mère partiellement efficaces

Comme la médecine traditionnelle semblait être peu efficace à résoudre mes soucis, je me suis dit qu’il pouvait être judicieux d’appliquer les remèdes de grand-mère. Je décidais donc de supprimer les aliments sucrés, gras, les aliments qui fermentent comme le chou, les oignons, les haricots blancs. J’ai également évité les féculents afin de ne pas retarder mon transit intestinal. J’ai complètement éliminé l’alcool, le chewing-gum et j’ai diminué ma consommation de cigarettes. J’ai aussi décidé de consommer plus de fibres et de probiotiques, malheureusement, je n’ai eu que très peu de résultats positifs, juste peut-être une amélioration mineure. Parallèlement, j’ai pris des tisanes et des infusions, recommandées pour résoudre les problèmes de transit et digestifs. J’ai alors privilégié la menthe, le cassis, la mélisse, la badiane, le cumin, la coriandre, la réglisse, etc.
J’ai également eu recours au charbon biologique qui a le pouvoir de réduire l’excès d’air et ainsi lutter contre les troubles de l’appareil digestif. Mais malgré toutes ses précautions et le fait de ne plus porter de pantalon serré, de bien mâcher avant d’avaler, de faire du sport et d’apprendre à mieux maitriser mon stress, les symptômes étaient toujours bien installés et résistants.

Les premiers essais de la phytothérapie pour ma digestion

Face à ces résultats peu concluants, j’ai finalement décidé de me tourner vers la phytothérapie. J’avoue qu’au départ, je n’étais pas vraiment convaincue, mais vu le nombre de témoignages que j’ai lu en sa faveur, j’ai décidé de faire un essai. Je me suis bien renseignée et j’ai compris les bienfaits que je pouvais en retirer. En plus, comme les produits sont élaborés à base de principes actifs pour la digestion qui sont extraits de plantes, j’ai pensé que ça ne pouvait pas être mauvais pour moi. Je savais qu’elle s’avérait d’une efficacité réelle pour ce type de problème alors je me suis décidée.
J’ai commencé par la gentiane et la mélisse et effectivement, même si le traitement ne donne pas de résultats immédiats, j’ai persévéré et finalement peu à peu, il me semblait que mes troubles s’amélioraient un peu. J’ai demandé des conseils à mon pharmacien, parce qu’il n’est pas toujours facile de connaitre les proportions à utiliser et la manière de prendre ces plantes. Je n’avais que l’embarras du choix pour améliorer mon transit intestinal et j’y suis allée en tâtonnant un peu. Finalement, j’ai trouvé les produits qui me convenaient le mieux. J’ai particulièrement privilégié les gélules plus faciles à avaler. Je ne m’attendais pas à trouver un produit naturel qui prend soin de ma santé et sans effets secondaires.

favoriser le transit
La phytothérapie : Un véritable remède contre les troubles digestifs.

Des résultats longs, mais améliorant mon transit intestinal

Certes ce type de traitement est efficace sur le long terme, mais c’est tout de même appréciable de voir peu à peu les symptômes s’estomper et même s’effacer. Bien entendu, il faut garder une alimentation variée et essayer de se dépenser physiquement afin d’accélérer le transit intestinal. J’ai retrouvé un certain confort et je me sens beaucoup mieux dans ma peau. Je fais aujourd’hui des cures régulières pour éviter de voir les symptômes réapparaitre.

Cette méthode douce et naturelle à base de compléments alimentaires me convient parfaitement. J’ai vite pris l’habitude de prendre ces produits régulièrement et ça m’a permis de mieux vivre au quotidien. J’essaye toutefois d’éviter les excès et au moment des fêtes par exemple, j’ai toujours ce qu’il faut sous la main pour pallier les remontées acides en particulier. En bref, la phytothérapie pour le transit, ça marche !

One Comment

  1. Justine84

    Je rencontre les mêmes problèmes que je ressens particulièrement à certains moments de la journée. Mon énergie baisse et les douleurs sont assez fortes et parfois même, m’obligent à m’allonger. D’autant plus qu’en ce moment je suis enceinte et que ma digestion est encore plus difficile. Savez-vous si ce type de traitement peut convenir à une femme enceinte. Ce sont des plantes, je sais, mais je reste méfiante. Merci pour votre réponse.

Répondre à Justine84 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *